Thionville : lettre d’information du FN du premier trimestre 2016

PDF disponible au téléchargement sur le site du FN Thionville
2016-lettre_info_janvier_thionville-1

2016-lettre_info_janvier_thionville-2


Le FN seule alternative crédible locale et nationale : après les succès de 2015, en route pour 2016 !
L’édito d’Hervé Hoff, conseiller régional, responsable FN Thionville et 9e circonscription de Moselle.

Politiquement mouvementée, l’année 2015 à Thionville s’est tristement finie : une nouvelle et scandaleuse hausse d ‘impôts (20%!) décidée par le Maire Anne Grommerch, qui invoque les baisses de dotations de l’Etat pour mieux prendre à la gorge les Thionvillois dans une déclinaison locale de la politique de François Hollande : toujours plus d’impôts, de dépenses, de mauvaise gestion, avec comme toujours à la fin les citoyens se faisant plumer.

Comme nous l’avons dit et répété, notre ville extrêmement endettée n’a pas besoin de bricolage mais de mesures fortes pour rééquilibrer son budget (suppression des subventions inutiles, baisse des coûts de fonctionnement, abandon des projets coûteux).

Nos adversaires de l’UMPS nous accusent d’amateurisme, mais leur alliance n’est que celle des incapables : partout où l’UMPS dirige (Etat, régions, départements, villes) les budgets explosent et la situation s’empire ; partout où le FN dirige ce sont des baisses d’impôts, du désendettement, de meilleurs services publics, une gestion en bon père de famille.

C’est pourquoi le FN représentera une opposition forte et intransigeante dans les nouvelles assemblées où il est présent en masse. Fort de notre succès (1er parti de France en nombre de voix, 1er groupe d’opposition en ALCA, multiplication par 3 de nos résultats aux municipales à Thionville), nous saurons nous montrer fiers de notre mandat pour vous défendre. A Thionville et ses environs, le FN continue son développement et son implantation : n’hésitez pas à consulter notre site internet www.fn-thionville.fr pour vous tenir informés de nos communiqués, actions et événements.

La triste année 2015, marquée par des attentats sanglants et la submersion migratoire de l’Europe, a prouvé à quel point nos « élites » étaient dépassées, incapables de prendre des mesures courageuses, mais elle a aussi permis de voir qu’il existait une alternative, un espoir de redressement pour notre pays : grâce à un Front National plus fort que jamais, une chance est donnée à la France de sortir du déclin, aux Français de retrouver leur liberté et leur fierté.

Submersion migratoire : 1 million de clandestins en Europe en 2015, combien en 2016 ? Quelles conséquences pour nos villes et villages ?

Les appels d’air créés par des gouvernements irresponsables, la destruction des frontières nationales, créent les conditions d’une submersion migratoire de l’Europe qui bouleverse ses grands équilibres culturels, politiques, sociaux et économiques, nous menant tout droit au chaos. La « droite » française, la plus bête du monde, suit Merkel et son immigrationnisme, la gauche comme toujours est au service du cosmopolitisme au détriment des Français.

Cette immigration de peuplement est une source inépuisable de problèmes: où les loger ? Avec quel argent ? Quid des problèmes sécuritaires, sanitaires ? Les habitants des communes vont-ils tre consultés ? Quid des SDF qui sont de plus en plus nombreux dans les rues ?

Voulons-nous que Thionville (Anne Grommerch (voir photo) a apporté son soutien à l’immigration massive) et l’ensemble des villes de France deviennent des Calais bis, et demain des Kosovo bis ?

Tera Lorraine : c’est fini

Il devait révolutionner l’économie locale, être une vitrine pour notre région et tout ce qui va avec…
Et comme toutes les usines à gaz, ce projet est bel et bien enterré, comme les espoirs qu’il a pu honnêtement susciter chez les habitants et entreprises de la région. Patrick Weiten a su cependant attendre le lendemain des élections pour annoncer la fin du projet, élégance oblige… Le FN depuis les débuts de ce projet a alerté, via les interventions et communiqués de ses élus locaux (Françoise Grolet, Hervé Hoff) de la non-viabilité de celui-ci, mais l’idéologie anti-FN et la mégalomanie de certains sont souvent plus fortes que le bon sens et le Bien commun.

Elue au Conseil régional grâce à Manuel Valls, mensonges à Thionville comme à Metz, soumission totale à la gauche (communautarisme, clientélisme, etc.), l’UMP mosellane est chaque jour qui passe de plus en plus mal en point, de plus en plus pathétique, mais au moins montre son vrai visage.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this page