Moselle : dynamisme économique et aide à la création d’entreprises…

Classé dans : Communiqués | 0

DYNAMISME ÉCONOMIQUE ET AIDE À LA CRÉATION D’ENTREPRISES… OÙ SONT LES PROMESSES ÉLECTORALES DE L’UMPS ?

Lors des dernières élections départementales, les candidats du système promettaient des actions fortes dans le sens d’un renouveau entrepreneurial et prônaient le dynamisme économique.

Moins d’une année est passée et l’on constate déjà que les mesures en faveur des créateurs d’entreprises sont inexistantes.

Entre une Conseillère Départementale P.S. fantôme et un Président du Conseil Départemental complètement désintéressé, nos entrepreneurs hayangeois et mosellans sont laissés seuls, livrés à la désertification des centres villes et à l’abandon des commerces et services de proximité.

Après avoir arrêté de subventionner les chantiers d’insertion, c’est maintenant au tour de l’AMICAPE (Aide Mosellane à l’Investissement des Artisans, Commerçants et Petites Entreprises) d’être arrêtée, et à nos commerçants de faire les frais de l’incapacité, de l’absence et du désintérêt du Parti Socialiste ainsi que de l’alliance UMP (où devrait-on dire plutôt Républicains) et UDI.

M. DellaRovere est l’un de ces entrepreneurs abandonnés. Son projet de boucherie bio et éthique doit ouvrir prochainement à Hayange, mais il semblerait que l’envoi de son dossier en août 2015 n’ait pas suffit pour lui permettre d’obtenir les aides promises, pourtant effectives jusqu’en septembre 2015.

Où sont les subventions et le soutien financier annoncés comme fer de lance d’une campagne démagogique et pleine d’engagements, dont les responsables ne savaient que trop bien qu’ils ne les tiendraient pas ?! Et bien, ils se déresponsabilisent et se cachent derrière les failles d’un système légal trop lourd qu’ils ne contrôlent plus (loi NOTRE entre autres). Ils refusent de tendre la main à des projets attractifs et viables, véritables moteurs d’audace pour notre département, essentiels à la vie et à l’âme des villes françaises.

Nous regrettons profondément ces multiples rejets, ces refus d’offrir de l’aide à ces entrepreneurs français, voulant mettre en avant un certain savoir-faire, des produits et services de qualité, et donc des challenges locaux.

L’équipe municipale FN de Hayange suit de très près les dossiers de la ville, prend le relais de l’accompagnement des nouveaux projets et sollicite une aide supplémentaire d’un Conseil Départemental pour le moment inerte, dont les actions sont absentes.

Communiqué de Fabien Engelmann, maire Front national de Hayange

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this page