Elections régionales : Florian Philippot ne « varie pas son discours »

L’invité de France Bleu Lorraine Nord du lundi 23 novembre 2015

Menace terroriste, accueil des migrants, contrôles aux frontières : invité de France Bleu Lorraine ce lundi, Florian Philippot, candidat Front National en ACAL, reprends la campagne après les attentats de Paris.

Dix jours après les attentats de Paris, la campagne électorale pour les régionales des 6 et 13 décembre a repris. Le contexte a changé avec la menace terroriste, pas les positions.

« Je n’ai pas à varier mon discours estime Florian Philippot, tête de liste Front National en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, invité de France Bleu Lorraine ce lundi. « J’ai déjà alerté nos compatriotes sur la folie de l’accueil des migrants subventionné par le Conseil Régional. Je souhaite que cela cesse rapidement. »

Partisan du retour des contrôles aux frontières, un sujet particulièrement sensible en Lorraine, le vice-président du FN a tenu à rappeler que « les frontières nationales sont indispensables pour notre sécurité mais le gouvernement a remis les contrôles dans la précipitation. » Depuis le retour des contrôles après les attentats, les travailleurs frontaliers doivent faire face à des bouchons monstres vers le Luxembourg. Mais pour Florian Philippot, il existe des alternatives pour atténuer les effets de ces mesures, comme « le développement de l’A31 bis, des transports en commun. Et il faudra imaginer un système de « pass » pour les frontaliers.« 

Mercredi, le candidat frontiste recevra un soutien de poids avec la venue Marine Le Pen à Hayange. Elle participera à une réunion publique à partir de 17h45 à la salle le Molitor. Sur les ambitions du FN pour ce scrutin, Florian Philippot ne se cache pas : « Je pense que nous allons gagner la région ACAL et j’installerai la capitale régionale à Metz. Et nous espérons bien remporter le Nord-Picardie et PACA.« 

France Bleu Lorraine Nord

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this page