A31 Bis : non au passage par Hayange !

Puisque l’on ne nous le demande pas, nous voulions donner notre avis à propos de l’éventuel tracé de l’A31 bis. Certains proposent en effet de décaler ce tracé sur les friches industrielles d’Hayange et ce, sans nous consulter.
En premier lieu, il est évident que nous apportons tout notre soutien aux habitants de Florange, qui n’ont pas à subir la décision de l’État, encore une fois, déconnecté de la réalité. Le problème est réel, mais les solutions apportées sont à des kilomètres des préoccupations des riverains. En tant qu’élus, nous sommes attachés au bien-être des habitants. Si nous défendons celui des Florangeois, nous défendrons encore plus ardemment celui des Hayangeois.

Nous sommes clairs, nous refusons le tracé qui devrait passer par Hayange et nous nous opposerons à toute décision pouvant le mettre en place. Et ce, pour plusieurs raisons. La ville est déjà surplombée par un viaduc polluant et bruyant. Rajouter un tronçon supplémentaire ne ferait que déplacer le problème d’engorgement subi à Thionville, vers Hayange.
De plus, nous sommes déjà en discussion pour un bon nombre de projets concernant les entrées de la ville. Des initiatives autrement plus intéressantes pour l’essor de notre commune qu’un embouteillage quotidien que l’on veut nous imposer.

L’A31 bis nécessiterait obligatoirement la construction d’un nouveau viaduc à l’entrée d’Hayange et la destruction d’une grande partie des forêts communales et il en est hors de question. D’un point de vue écologique et environnemental, c’est une ineptie ! Nous n’accepterons aucune proposition qui dénaturerait notre paysage.

Nous pensons que les réflexions ont été portées dans de mauvaises directions. Nous suggérons le passage en deux fois trois voies entre Richemont et le Luxembourg et que l’accent soit mis sur le développement des transports en commun ou le covoiturage. Ce sont des alternatives que nous défendons, puisque nous avons créé un par Ring gratuit à destination des frontaliers et résidents sur la Platinerie.

Nous proposons également l’extension de la gare d’Hayange, qui permettrait une fréquence plus importante des trains et une meilleure desserte pour les frontaliers. Nous disposons d’un terrain à proximité de la gare qui pourrait, dans le cas d’une nouvelle voie ferrée, servir au covoiturage et au stationnement des usagers.
Monsieur Xavier BETTEL, Premier Ministre du Luxembourg le signifiait aussi très justement, il existe déjà un problème de stationnement dans son pays, si le choix était fait de favoriser l’autoroute, où iraient se garer les nouveaux automobilistes?

Nous sommes fermement attachés à la défense de la population. Nous croyons profondément à l’exercice de la démocratie. C’est pour toutes ces raisons que nous n’accepterons pas un passage par Hayange et que nous soutiendrons toutes les revendications des riverains.

Fabien ENGELMANN, Maire et Conseiller Régional

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Print this page